COVID-19 | Mesures préventives
28 juin 0 h 00 : Passage au palier d'alerte vert
Actualités

Rapport financier - La Ville dégage un excédent de 3,3 M$

Lors de la séance ordinaire du conseil municipal du 13 juillet 2021, la Ville de Sainte-Catherine a déposé son rapport financier pour l’exercice 2020. Témoignant de la santé financière de la municipalité, le rapport démontre un excédent d’exercice de 3 304 064 $.

Cet excédent est attribuable principalement à des revenus supérieurs non prévisibles provenant notamment des droits de mutation de 597 000 $ et à des revenus sur les taxes municipales et la tarification de 181 500 $. Par sa gestion très serrée, des économies ont été générées au niveau de la voirie, de l’ordre de 377 000 $, et pour le service des loisirs, pour un montant de 169 500 $, étant donné que l’ensemble de la programmation n’a pu être complètement offert durant la pandémie. Le transport en commun, quant à lui, montre des dépenses moindres de 359 400 $. Grâce à son programme très efficient d’entretien préventif de gainage d’aqueduc, la municipalité a réduit les fuites dans son réseau de distribution d’eau potable, ce qui se traduit par une économie d’eau de 20 % et par conséquent une réduction du coût de l’approvisionnement, générant annuellement une économie de l’ordre de 200 000 $.

De plus, la Ville a reçu une aide financière pour les impacts de la COVID-19 de 1 340 948 $. Celle-ci a permis de pallier les pertes de revenus de 369 800 $ pour les activités de loisirs et à la diminution des revenus d'amendes et de pénalités de 100 000 $. Cette aide financière a aussi permis de compenser les dépenses directes, de 254 809 $, reliées à la COVID-19, notamment pour l'achat d’équipements informatiques, d’équipement de protection individuel et les frais de réaménagement des espaces selon les mesures sanitaires, etc. La différence de cette aide financière reçue permettra aussi d'absorber les baisses de revenus et autres dépenses directes au cours de l’année 2021.

Des investissements durables dans nos infrastructures

Durant l’année 2020, des projets d’immobilisations ont été réalisés pour un montant de 5.1 M$. Soucieuse de réduire l’impact fiscal sur ses citoyens, la municipalité maximise les programmes de subventions disponibles de la part des gouvernements provinciaux et fédéraux. Ainsi, la part des subventions s’élève à 1 M$ pour l’ensemble des projets d’immobilisation, couvrant ainsi soit près de 20 % des investissements.

  • Construction de la rue Guérin : 1 221 500 $
  • Reconstruction du parc du Timonier : 366 500 $
  • Reconstruction de l’aqueduc de la rue Garnier Nord : 1 635 800 $; subvention de 367 500 $
  • Réfection de chaussée : 800 000 $
  • Réfection aqueduc sous la Voie maritime pour desservir le RécréoParc : 632 500 $ ; subventionné à 100 %

« Une fois de plus, ces résultats positifs démontrent une gestion rigoureuse de notre municipalité, nous permettant de poursuivre la concrétisation de notre Vision 2025, et ce, en dépit du contexte sans précédent de la dernière année et demie. Fort de l’adoption de notre première Politique de développement durable, nous continuerons ainsi d’investir de façon responsable dans la pérennité de nos infrastructures tout en favorisant le développement de notre économie, de notre communauté et de notre culture locale, le tout en préservant notre environnement », déclare la mairesse Jocelyne Bates. 

Pour plus de détails, les citoyens sont invités à consulter le rapport financier 2020 ainsi que les faits saillants sur le site Web de la Ville dans la section « Budget et rapports financiers ».

Actualités récentes

Comment pouvons-nous vous aider?