Industrie, commerce et tourisme

Grâce à ses parcelles de territoire vacant qui laissent place à la créativité, à sa main d'oeuvre qualifiée dont l'âge moyen est de 37 ans et à ses trois pôles économiques, Sainte-Catherine constitue une municipalité de choix pour établir une entreprise.

Qu'il s'agisse du pôle de la Route 132, du parc d'affaires et de la zone IP ou encore du centre-ville, il y a toujours de la place pour un excellent concept d'entreprise. Alors, quel est le vôtre?

Communiquez avec nous pour découvrir comment bénéficier du grand potentiel de développement de Ville de Sainte-Catherine et pour en apprendre davantage sur notre service d'accompagnement.


Une zone industrialo-portuaire en plein développement

Les zones IP (industrialo-portuaires) permettent d'améliorer la compétitivité des entreprises. Situées à proximité de services portuaires ainsi que d'infrastructures routières et ferroviaires, elles optimisent la logistique des entreprises.

  • Terrains prêts à construire
  • Installations maritimes, autoroutières et férroviaires
  • Proximité du pont Mercier et de Montréal
  • Desserte pour l'Ontario, la Côte-Est américaine et l'international

TISSUS INDUSTRIEL

Le parc d’affaires, faisant partie de la zone IP, accueille plus de 110 entreprises et près 1 850 emplois, répartis comme suit :

Secteur d’activité

Nombre d’entreprises

    Nombre d’emplois

Fabrication

21

   385

Autres services

19

   81

Distribution, commerce de gros

18

   193

Construction

11

   234

Transport et entreposage

11

   523

Commerce de détail

15

   132

Services de soutien aux entreprises
et d’assainissement  

5

   214

Services techniques et scientifiques

4

   21

Services immobiliers et de location diverse   

3

   8

Art, spectacle et loisirs

2

   16

Autres

4

   36

OPPORTUNITÉS 

La zone industrielle présente actuellement des opportunités de développement et de requalification en industriel léger et de prestige.  Ce sont environ 8 millions de pc de terrains qui y sont disponibles, avec ou sans contraintes et remembrements, dont 1 million prêts à construire.

Les créneaux industriels potentiels sont :

  • Industrie maritime – fabrication spécialisée et grossiste
  • Chimie (faible impact)
  • Technologies propres
  • Transformation agroalimentaire et du cannabis

Les segments de marché actuellement les plus représentés :

  • Industrie maritime
  • Logistique de transport
  • Chimie Recyclage de métaux et métallurgie


Zone IP et Quai Baillargeon

Le quai en eau profonde de 1200 mètres de long (8,2 mètres de profondeur) offre un accès direct à la Voie maritime du Saint-Laurent.

Cette infrastructure permet des échanges commerciaux provinciaux, nationaux et internationaux d’importance, en plus de cibler particulièrement le marché du Grand Nord. On y manutentionne principalement des produits en vrac, tels que des minéraux. Des services d’arrimage, de transbordement et d’entreposage sont offerts dans le parc par des entreprises spécialisées et expérimentées.

La desserte directe de la voie ferroviaire du CP  constitue un atout de premier plan pour ce secteur et en fait un réel pôle intermodal.

Les zones IP s’inscrivent dans la Stratégie maritime du gouvernement québécois. Le déploiement des zones industrialoportuaires permet de soutenir financièrement des projets privés et des infrastructures publiques dans le but de favoriser l’implantation de nouvelles entreprises et de rendre encore plus compétitives celles qui sont situées à l’intérieur de ces zones.

Consulter le PPU du secteur central du parc d’affaires

Différents pôles commerciaux occupent le territoire municipal, mais celui de la Route 132 est incontestablement le plus important en matière de quantité et de superficie d’entreprises.

On y trouve de grandes bannières ainsi que des enseignes indépendantes. Au cours des prochaines années, la 132 devrait être transformée en boulevard urbain, présenter une trame plus chaleureuse et proposer de nouvelles opportunités économiques. On estime qu’un peu plus de 60 000 p2 d’espaces commerciaux y seront à développer. Communiquez avec nous pour obtenir les données et estimations plus précises quant aux opportunités d’affaires identifiées pour ce secteur.

Le centre-ville, quant à lui, présente principalement des commerces indépendants et de proximité,  également des produits de consommation courante sous enseigne nationale, comme une pharmacie et un supermarché. 

En Montérégie, on estime que 3 visiteurs sur 4 sont des excursionnistes! Sainte-Catherine et la région de Roussillon se positionnent comme destination d’escapades et de courts séjours.

Les installations et services du Récréoparc (plage, camping urbain, location d’embarcations) attirent annuellement près de 140 000 personnes. La piste cyclable qui le sillonne est aussi très achalandée. On estime à 100 000 le nombre de passages cyclistes à l’estacade à l’entrée du Récréoparc.  

L’aménagement de la promenade riveraine sur le boulevard Marie-Victorin et l’animation des lieux susciteront des opportunités indéniables qui viseront la complémentarité avec les activités du Récréoparc.  

recreoparc.org
Comment pouvons-nous vous aider?