COVID-19 | Mesures préventives
1 sept. 0 h 00 : Passeport vaccinal requis pour accéder à certains lieux ou participer à des activités non essentielles.
Projets et consultations

Stabilisation des berges - Rivière Saint-Régis

Espace naturel caractéristique de la ville de Sainte-Catherine, la rivière Saint-Régis s’écoule au centre de son territoire offrant ainsi divers points d’accès pour la population par les parcs publics qui la bordent. Son bassin versant traverse plusieurs municipalités urbanisées pour se jeter dans le fleuve Saint-Laurent.


Un bien collectif à protéger

Favorisant le drainage des milieux sur son passage, la rivière présente une problématique d’érosion de ses berges qui, si elle n’est pas résolue maintenant, risque de créer des dommages à des infrastructures publiques et privées.

Soucieuse d’en assurer la pérennité et l’accessibilité selon des principes de développement durable, la Ville de Sainte-Catherine et la MRC de Roussillon ont réalisé les études nécessaires afin d’entreprendre des travaux importants de stabilisation des berges sur l’ensemble de la rivière.

L’approche préconisée pour ces travaux, basée sur les orientations de la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables, prendra en compte la globalité de la rivière afin de rétablir son équilibre selon les principes d’hydrogéomorphologie.



« La planification de travaux de protection et de stabilisation des rives sur l’ensemble d’une rivière basée sur les principes d’hydrogéomorphologie est une approche novatrice à la fine pointe des connaissances scientifiques.» 

SCABRIC, Société de conservation et d'aménagement des bassins versants de la Zone Châteauguay


Mise à jour 9 février 2021 | Sainte-Catherine reçoit une subvention d'un million de dollars

Communiqué du Gouvernement du Québec

La Ville de Sainte-Catherine pourra compter sur une aide financière d'un million de dollars accordée par le gouvernement du Québec, dans le cadre du programme Climat municipalités - Phase 2, afin de stabiliser de manière permanente les berges de la rivière Saint-Régis sur son territoire. 

C'est ce qu'a annoncé aujourd'hui la ministre de l'Enseignement supérieur et députée de Sanguinet, Mme Danielle McCann, au nom du ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette.

Depuis une vingtaine d'années, l'accentuation des changements climatiques a augmenté la fréquence des grandes crues et des pluies hivernales qui causent l'érosion des berges de la rivière Saint-Régis. La pratique commune pour renforcer les berges érodées est de procéder à des enrochements ponctuels, une solution qui a tendance à déplacer le problème vers la section voisine de la rivière qui, elle, n'est pas renforcée. Pour sa part, la Ville de Sainte-Catherine a décidé de tester une nouvelle pratique pour stabiliser la totalité des berges afin de rétablir l'équilibre hydrogéomorphologique de la rivière sur son territoire.

Les interventions proposées, qui s'étendront sur deux ans et demi, se rapportent aux génies végétal et hydraulique. Si elles visent une stabilité complète et permanente des berges, elles prévoient également une augmentation de la superficie des zones végétalisées et de l'habitat du poisson, ainsi que l'élimination des espèces végétales exotiques envahissantes. 

En plus d'apporter une solution permanente à l'érosion des berges en milieu bâti, le projet mis en œuvre par la Ville de Sainte-Catherine permettra de préserver l'écosystème et la biodiversité de la rivière. Cette initiative fait partie des projets sélectionnés dans le cadre du second appel à projets de Climat municipalités - Phase 2, qui soutient les projets pilotes de lutte contre les changements climatiques.

Citations : 

« Les municipalités jouent un rôle clé dans l'adaptation des communautés aux changements climatiques. Bien au fait des enjeux propres à leur territoire, elles sont en mesure de proposer des solutions concrètes qui soutiendront efficacement un aménagement résilient et durable. En élaborant une technique audacieuse et efficace pour stabiliser ses berges, la Ville de Sainte-Catherine pourrait bien révolutionner l'aménagement et l'entretien des rivières en milieu bâti. Félicitations pour cette belle avancée! »

Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval

« La Ville de Sainte-Catherine fait preuve de leadership et d'avant-gardisme en mettant en branle ce projet pilote de stabilisation des berges de la rivière Saint-Régis. Les connaissances acquises pourront servir aux communautés en amont qui sont aux prises avec des problématiques semblables et qui pourront reproduire la technique élaborée. À plus grande échelle, le projet a également le potentiel de solutionner une problématique fort répandue au Québec. »

Danielle McCann, ministre de l'Enseignement supérieur et députée de Sanguinet

« Au nom du conseil municipal de Sainte-Catherine, je tiens à remercier madame McCann pour tout le soutien et les efforts déployés dans ce dossier environnemental prioritaire pour notre municipalité. En effet, la stabilisation des berges est cruciale pour la sauvegarde de la rivière Saint-Régis ainsi que des terrains qui la bordent. Dans ce contexte, nous nous réjouissons que le gouvernement du Québec nous accorde son soutien, faisant ainsi écho aux consultations citoyennes et à notre engagement envers notre population en 2018. La concrétisation de ce projet, à portée désormais régionale, sera possible lorsque l'ensemble du plan de financement sera complété. »

Jocelyne Bates, mairesse de la Ville de Sainte-Catherine

Faits saillants : 

  • Climat municipalités - Phase 2 est un programme découlant du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques qui vise à soutenir le passage à l'action des municipalités dans la lutte contre les changements climatiques. Il comporte deux volets :
  • Volet 1 - Soutien à la préparation de projets de lutte contre les changements climatiques (analyses et études);
  • Volet 2 - Soutien aux projets pilotes de lutte contre les changements climatiques.
  • Le volet 2 du programme bénéficie d'une enveloppe globale de 35 M$ provenant du Fonds vert. Le financement maximal offert par projet pilote est de 1 M$.
  • Le projet de recharge de plage de la Ville de Sainte-Catherine a obtenu une subvention de 1 M$ sur un coût total de 6 422 400 $.


Lors des séances de consultations, la Ville a accordé la parole à ces citoyens. À cette occasion, plusieurs éléments d’information ont été soulevés par la population, notamment par les citoyens riverains. Tous s’entendent pour dire que le projet de stabilisation des berges est crucial pour la sauvegarde de la rivière ainsi que des terrains qui la bordent. Le projet présenté à la population est le seul qui permettra d’assurer la viabilité à long terme de la rivière. Il est le résultat de quatre ans d’études approfondies et répond à tous les critères ainsi qu’aux exigences strictes du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Conscient de l’urgence d’agir pour protéger les biens privés et collectifs ainsi que de l’impact fiscal que pourrait avoir le projet sur l’ensemble de la population, le conseil municipal appelle à une mobilisation des Villes aux prises avec de telles problématiques et interpellera vigoureusement les gouvernements provincial et fédéral afin de mettre sur pied, dès maintenant, des programmes spécifiques pour soutenir celles-ci dans leur lutte contre l’érosion des berges. 

Les exigences des gouvernements quant à la sauvegarde des milieux hydriques sont très rigoureuses. Toutefois, aucun programme gouvernemental ne traite spécifiquement de problématiques majeures d’érosion, comme celles que nous avons à Sainte-Catherine. La Ville demande aux gouvernements provincial et fédéral de prévoir des subventions pour aider les municipalités qui, comme la nôtre, prennent leurs responsabilités pour régler les enjeux environnementaux auxquels elles sont confrontées et dont les conséquences pourraient être graves.

Les élus de Sainte-Catherine feront toutes les démarches nécessaires en ce sens auprès des gouvernements.

Lire le communiqué de presse

Afin de protéger les berges contre l’érosion et d’assurer la pérennité de la rivière Saint-Régis, l'important projet de revitalisation a été présenté à la population de Sainte-Catherine en février 2018.

Pour chacune des séances, une présentation générale du projet et de son financement a été exposée suivie d’une présentation détaillée d’un secteur ciblé de la rivière selon le calendrier ci-dessous.

Lors de ces trois rencontres, les citoyens ont pu s'exprimer et échanger avec les élus et les experts en charge du projet.


Territoire naturel d’écoulement des eaux selon la structure des vallées.

Processus naturel qui affecte, à divers degré, tous les cours d’eau et qui entraîne le recul des berges, donc la perte de terrains.

Science qui étudie la forme des cours d’eau, leur fonctionnement et les processus contrôlant leur évolution.

  •  La rive ou bande riveraine est la zone de végétation permanente située le long d’un cours d’eau qui s’étend vers l’intérieur des terres à partir de la ligne des hautes eaux du littoral (LHE). Elle assure ainsi la transition entre le milieu aquatique et le milieu strictement terrestre tout en permettant d’atténuer l’impact des activités humaines sur la qualité de l’eau.
Comment pouvons-nous vous aider?