Actualités

Espaces habités : un projet rassembleur et porteur d’identité

C’est avec beaucoup d’émotion que la Ville de Sainte-Catherine dévoilait ce matin le résultat du projet de médiation culturelle, Espaces habités. Ce parcours artistique à travers trois parcs de la municipalité est le fruit du travail des résidentes du Domaine des Cascades, du Domaine le Roussillon et de la résidence le Saint-Laurent, en collaboration avec l’artiste interdisciplinaire, Marie-Ange Brassard. Accompagnées de leurs proches, les créatrices de l’installation ont pu l’admirer pour la première fois à ciel ouvert aux parcs Fleur-de-Lys et Optimiste ainsi qu’au RécréoParc.

« Quelle fierté de savoir que ce sont des citoyennes de nos trois résidences pour aînés qui sont à l’origine de cette œuvre puissante! s’est exclamée Isabelle Morin, conseillère municipale de Sainte-Catherine. Je tiens à les remercier pour le beau cadeau qu’elles font aujourd’hui à notre collectivité. Je souhaite également remercier la MRC Roussillon et le ministère de la Culture et des Communications du Québec, dont le financement a rendu possible la réalisation du projet. »

Mêlant les médiums du papier et de la laine, les participantes des trois résidences ont créé une quarantaine de pièces pour former une grande œuvre collective sur la thématique des Espaces habités : s’approprier les parcs de la municipalité en y laissant leur trace et en faisant entendre leur voix, leurs histoires. Chaque résidence a donné sa couleur au projet en choisissant un sous-thème. Ainsi, le parcours au parc Fleur-de-Lys, créé par la résidence le Saint-Laurent, représente les souvenirs, la créativité rayonne au parc Optimiste grâce aux pièces du Domaine des Cascades et le Domaine Roussillon a choisi de mettre l’histoire en valeur au RécréoParc.

Fruits de la politique culturelle d’Art et de Racines, les médiations culturelles font partie de l’univers créatif de Sainte-Catherine et visent notamment à offrir aux citoyens l’occasion unique d’interagir avec un artiste afin de créer une œuvre collaborative. Cette 10e médiation culturelle met à l’honneur nos aînés, porteurs de la mémoire collective du territoire régional.

« Il s’agit de l’un des projets artistiques les plus marquants de ma carrière, a souligné Marie-Ange Brassard. Au-delà des rencontres, des ateliers et des créations, la dimension humaine a occupé une grande place. J’ai énormément cheminé aux côtés des participantes au fil de ces huit mois de création. Nos rencontres ont non seulement donné vie à cette œuvre, mais aussi à des liens de confiance et à de nouvelles perspectives pour toutes. » 

L’œuvre Espaces habités sera exposée jusqu’à cet automne aux parcs Fleur-de-Lys et Optimiste ainsi qu’au RécréoParc.  

Actualités récentes

Comment pouvons-nous vous aider?